De la thématique au menu en passant par le karaoké, voici comment faire de votre party de Noël de bureau le sujet chaud des dix prochaines années devant la machine à café.

Lieu et thème : surprendre et inspirer

Quand on veut faire plaisir à tout le monde, on finit par ne plaire à personne : le party de bureau est souvent le règne du beige. Osez faire des choix colorés qui sortent de l’ordinaire et qui lui donneront une direction claire. Dans party de bureau, il y a le mot « bureau », mais il y a aussi le mot « party »!

Choisir un endroit qui a une identité

Sortir des sentiers battus, ça veut aussi dire sortir du bureau. Roulodôme, musée des beaux-arts, bateau sur le fleuve, église de style médiéval au centre-ville de Montréal, lounge du centre Bell, ancienne banque ou serre du Jardin botanique : ce n’est pas le choix qui manque dans la métropole. Réservez un lieu inusité qui a une personnalité autour de laquelle vous pourrez broder. Vous êtes trop à la dernière minute? Pensez réserver pour janvier ou février, il y aura bien plus de possibilités et de disponibilités!

Assumer une thématique

Tout le monde finit par se laisser charmer par une petite dose de kitsch! Il y a des collègues pour qui desserrer la cravate représente un défi extrême : aidez-les à se délier avec une mise en scène et des personnages.
Que vous optiez pour le classique Meurtre et mystère ou que vous penchiez pour la kermesse d’époque avec ses compétitions de bras de fer et de jeux de poche, la soirée ne tombera jamais à plat. Ness, agence événementielle montréalaise, propose dans son blogue des thèmes originaux pour que lève la fête.

Idées de repas pour party de Noël de bureau.

Le repas : parce que c’est le ventre qui mène la danse!

Les oreilles de lapin et les concours de limbo, c’est bien beau, mais il faudra aussi se mettre quelque chose sous la dent. S’il y a bien une chose sur laquelle il ne faut pas lésiner, c’est le plaisir de manger et les victuailles gourmandes qui ponctueront la soirée de « miams » et de « wows ».

Le potluck a poussé sa luck? Vous l’avez tenté quelques fois, mais soyez sincères, le potluck, ça laisse un goût plutôt doux-amer. L’overdose de truffes au chocolat de l’année dernière, résultat d’un manque de consultation de vos collègues à tablier, et l’amoncellement terrifiant de tupperwares inclassables à redistribuer vous ont autant donné la migraine que le punch mal dosé de José.
Heureusement, il y a cette invention merveilleuse : le traiteur. Adieu planification, vaisselle et déceptions; bonjour petits fours, équilibre et petites attentions! Les grandes tablées de la période des Fêtes, il en est le maître.

Optez pour le service personnalisé d’un traiteur qui tiendra compte des restrictions alimentaires et du style de plats qui se prête le mieux à la soirée que vous avez planifiée (service aux tables, bouchées au plateau, buffet ou stations).

Chez Robert Alexis, peu importe le lieu, les contraintes ou la thématique de votre party (on ne vous juge pas si vous êtes fan de Harry Potter ou de grandeurs nature), une équipe attentionnée se fera un plaisir de bâtir avec vous un menu qui vous ressemble.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques suggestions de repas des Fêtes spécialement imaginés pour cet événement particulier :

Bouchées apéritives : plaisirs gustatifs en position verticale

Canapé de pain d’épices au foie gras pur, chutney de pomme et figue à l’érable
Tartiflette au jambon paysan et gratin de cantonnier Saint-Raymond

Plats de résistance : copieux avec élégance

Parmentier de macreuse de bœuf bourguignon à la patate douce, carottes glacées, oignons perlés, champignons de Paris au thym frais, sauce au pinot noir
Quasi de veau Primeur cuit à basse température, mousseline de topinambour au beurre noisette, marrons, oignons cipollini, jus grassouillet au poivre de Tasmanie
Saumon en croûte feuilletée façon coulibiac, tombée d’épinards au vermouth, confit de poireaux, beurre blanc aux agrumes

Finale sucrée : petites douceurs distinguées

Bûchette au chocolat noir 70 %, crème brûlée et fruits confits
Pudding chômeur à la poire, mousse mascarpone, sirop d’érable, canneberges, coulis de bleuets, servi en pot

Karaoké et autres plaisirs à partager

C’est inévitable : une fois la fête bien entamée et bien arrosée, tout le monde aura à peu près 14 ans d’âge mental. Lieu de permissions et de plaisirs parfois juvéniles, votre party est donc l’endroit idéal où inviter le représentant officiel du laisser-aller : le karaoké.

Pour vous assurer de ne passer à côté d’aucun tube, référez-vous à la liste des 22 chansons incontournables de La Fabrique Crépue. Cœur de loup, C’est zéro de Julie Masse ou même des duos prenants comme Sous le vent de Garou et Céline, éveilleront les passions, au grand dam des oreilles sensibles!

Le photobooth, c’est non!

Toutes ces photos de type « variation sur un même thème », héritage des nombreux photobooth de partys passés, se ressemblent tellement que vous ne savez même pas à quel moment les associer? Cette fois, donnez congé aux chapeaux à paillettes, fausses moustaches et lunettes surdimensionnées et faites travailler vos employés.

Disposez des appareils jetables un peu partout dans la salle et laissez aux nostalgiques des années 90 ou aux artistes de la pellicule photographique le plaisir de s’exprimer. Succès garanti lorsque, quelques semaines plus tard, les clichés seront enfin dévoilés!

Amuse-bouches originaux pour party de Noël de bureau.

Faites durer le plaisir avec des remontants comestibles

À l’approche des douze coups de minuit, l’abondance de rires, de déhanchements et de levées du coude aidant, il y a souvent une baisse du niveau d’énergie. Empêchez Johanne de se sauver comme Cendrillon et jouez la carte de l’irrésistible encas de la mi-temps : un buffet soutenant, invitant et sans prétention.

Tranquillement, les défenseurs de la piste de danse feront un genre de moonwalk en direction de la table de remontants comestibles au pouvoir magnétique.

Stations alléchantes et revigorantes :

Poutine et smoked meat
Poutine aux pommes de terre grelots à la lyonnaise, fromage en grains et sauce BBQ maison, mini pogo à la merguez, smoked meat de Montréal accompagné de salade de choux, moutardes variées, cornichons et petit pain de seigle.

Mini grilled cheese du terroir

Migneron de Charlevoix et oignon caramélisé; cheddar fort deux ans d’âge, pomme Granny Smith et basilic; havarti, jalapeños et coriandre; feta, tomates séchées, olives noires, oignon rouge et origan.

Comme toute bonne chose a une fin, après s’être extasié devant votre concept de feu, s’être régalé et avoir troqué ses souliers chics pour la mode du nu-pieds, tout ce beau monde songera à rentrer. Afin d’assurer un retour sécuritaire à la maison pour tous, pensez au taxi et à Nez Rouge, et offrez une ultime tournée… de grands verres d’eau!