Saviez-vous que les sushis existent depuis de nombreux siècles?

 

Les sushis sont nés d’une manière particulière de préserver la nourriture en Chine. En effet, le poisson était placé entre des couches de riz pour qu’il fermente, cette méthode permettait aux gens de conserver leur poisson longtemps. Après plusieurs semaines de fermentation, on retirait le riz et on mangeait que le poisson. Les Japonais ont ensuite amené ce concept plus loin et ont commencé à consommer le riz aussi.

Au début du 19ème siècle, un homme du nom de Hanaya Yohei a apporté un changement majeur à la production et la présentation de ses sushis. N’enveloppant plus le poisson dans du riz, il plaça un morceau de poisson frais sur un morceau de riz assaisonné de forme ovale. Aujourd’hui, nous appelons ce style «nigiri sushi» («sushi au doigt») et c’est maintenant la façon habituelle de manger des sushis japonais. À cette époque, les sushis étaient servis dans des kiosques installés sur la rue et se voulaient une collation rapide à manger en déplacement. Servi à partir de d’un kiosque, le sushi est le premier des vrais «fast food», il est rapidement devenu très populaire.

Après la Seconde Guerre mondiale, les installations de sushi à l’extérieur ont été fermées et déplacées à l’intérieur, dans des conditions plus hygiéniques. C’est à ce moment que les sushis sont passés de la «restauration rapide» à une expérience culinaire.

Pour d’autres découvertes culinaires, consultez notre blogue