Saviez-vous que le fer retrouvé dans le paprika permet à l’oxygène de voyager à travers le corps?

 

S’il est combiné à d’autres sources de fer (viande, épinard) il contribuera à la régulation du taux d’hémoglobines dans le sang.  Le paprika contient aussi du potassium qui favorise la contraction des muscles du cœur. Il existe principalement deux types de paprikas;  celui de Hongrie qui est fait à partir des fruits de la plante et le paprika royal qui est fait de graines, tiges et de fruits de la plante.  Le paprika peut avoir un goût âcre s’il cuit trop longtemps. Pour éviter cela et pour qu’il conserve son goût sucré et légèrement amère, ajoutez-le en fin de cuisson et évitez de le faire cuire sur un feu trop élevé.

 

Pour d’autres découvertes culinaires, consultez notre blogue